Comment cirer des chaussures en cuir lisse

Entretenir vos chaussures présente plusieurs intérêts : augmenter l’espérance de vie de votre paire en gardant un cuir nourri et souple, améliorer progressivement l’esthétique de vos chaussures grâce à la patine du temps. 

 

1 – Préparer vos chaussures

Placez les embauchoirs à l’intérieur de votre paire afin que le cuir soit bien tendu ce qui facilite les étapes suivantes. Pensez à retirez les lacets afin de ne pas les salir et surtout d’appliquer uniformément les différents produits et de pouvoir traiter la languette. Posez tout votre attirail sur une table que vous pouvez protéger d’un chiffon. 

 Voici une chaussure Karl&Max de 2ans d'âge avant l'entretien.

Voici une chaussure Karl&Max de 2ans d'âge avant l'entretien.

 La paire de chaussure est marquée mais a subit un entretien régulier.

La paire de chaussure est marquée mais a subit un entretien régulier.

 

2- Dépoussiérer ses chaussures

Prenez une brosse afin de dépoussiérer vos chaussures, dans l’idéal vous aurez une brosse spécifique pour cela, un décrottoir, qui vous servira à décrotter donc toutes vos paires en cuir lisse. 
Le principe de cette étape est de préparer la chaussure en enlevant toute la poussière et la crasse déposée sur le cuir, n’hésitez donc pas à frotter avec hardiesse afin de ne pas risquer de superposer des couches de produits d’entretien sur de la saleté. Ceci aurait pour effet d’étouffer le cuir et, à terme, de le rigidifier puis de le voir se craqueler. 

 

3 – Nettoyer le cuir de la chaussure

Munissez vous d’un chiffon doux, lisse et propre, idéalement de la chamoisine bien que le traditionnel vieux caleçon déchiré puis transformé en chiffon à cirage fonctionne pleinement. Tendez le tissus autours de votre index et de votre majeur réunis, puis déposez une noisette de crème nettoyante (appelée crème délicate chez nous) sur le chiffon que vous appliquerez circulairement et de manière énergique sur vos chaussures. L’idée est d’enlever les anciennes couches de cirage afin de nettoyer le cuir tout en le nourrissant, nous vous conseillons donc de procéder zone par zone et d’en profiter pour frotter les plis d’aisance dans le sens de la longueur ce qui les réduira en apparence. 
Vous devrez sûrement procéder à plusieurs passages afin de tout enlever, n’oubliez pas le talon et les zones proche de la semelle qui sont plus difficiles d’accès mais également les plus exposées. 

Une fois l’ancien cirage ôté cette étape est terminée, ceci se confirme en passant le chiffon propre avec un peu de crème sur la chaussure : s’il est presque propre c’est bon. 
Cette étape est très importante car elle permet au cuir de respirer, de s’assouplir et d’éviter les petits craquellements notamment au niveau des plis d’aisance. 

 La chaussure avant le passage de la Crème délicate Famaco

La chaussure avant le passage de la Crème délicate Famaco

 La chaussure de gauche (sur la photo) après le nettoyage du cuir, celle de droite avant l'opération

La chaussure de gauche (sur la photo) après le nettoyage du cuir, celle de droite avant l'opération

 

4- Nourrir le cuir de vos chaussures

Enroulez la partie propre du chiffon sur vos deux doigts en prenant bien soin de la tendre pour éviter les plis et appliquez une généreuse noisette de crème de cirage (en lieu et place du chiffon, nous utilisons un blaireau qui permet une meilleur répartition de la matière). Le plus simple pour le choix de la couleur est désélectionnez une crème de cirage légèrement plus foncée que vos chaussures afin de masquer au mieux les marques d’usure (plis, griffures, etc.) et de conserver la même teinte au fil des cirages. 
Appliquez la crème sur le cuir grâce à des mouvements larges et circulaires jusqu’à ce que le cuir arrête d’absorber le cirage et là encore n’oubliez pas de zone sur la chaussure (talon, bords de semelles, languette). Appliquez vous également sur les plis d’aisance dans le sens de leur longueur : le cuir en chauffant et en se nourrissant de cirage va les diminuer ce qui rajeuni considérablement votre soulier.

Lorsque l’opération est terminée vous pouvez laisser reposer la chaussure et passer un coup de brosse sur l’ensemble de la chaussure afin de retirer la matière en trop.

 Le cirage vient d'être appliqué sur la chaussure et sèche encore ...

Le cirage vient d'être appliqué sur la chaussure et sèche encore ...

 Les deux chaussures sont cirées et le cirage a eu le temps de sécher

Les deux chaussures sont cirées et le cirage a eu le temps de sécher

 

5- Imperméabiliser la chaussure

Quand vos chaussures sont sèches, passez un superficiel coup de brosse afin de les lustrer puis vaporisez de l’imperméabilisant sur l’ensemble de la surface de la chaussure. L’imperméabilisant se dépose comme une pellicule sur le cuir et perd de son efficacité au fur et à mesure que les chaussures entre en contact avec d’autres surfaces lors de leur utilisation. 
Si vous rechignez à utiliser un aérosol, il est également possible de lustrer vos chaussures avec de la pate de cirage car elle a des propriétés imperméabilisantes.  

 La chaussure cirée et puis brossée avant la couche d'imperméabilisant 

La chaussure cirée et puis brossée avant la couche d'imperméabilisant 

 Voici la paire de souliers entretenue puis portée

Voici la paire de souliers entretenue puis portée

Et voilà ça brille !

 

6- ...Pour aller plus loin

 Le bout droit rapporté de ce derby a subit un glaçage qui lui donne cet aspect brillant, presque vernis

Le bout droit rapporté de ce derby a subit un glaçage qui lui donne cet aspect brillant, presque vernis

 

 

Si vous appréciez avoir l'avant de votre chaussure particulièrement brillant, vous avez la possibilité de réaliser un glaçage. Le glaçage du cuir consiste à émulsionner une couche de cirage avec un peu d'eau directement sur la chaussure afin d'apporter un effet lustré. Cette technique fera bientôt l'objet d'un article soyez sans crainte !