Hallux valgus : Le soulager naturellement 

Après une longue journée, vous ôtez vos chaussures et apercevez cet oignon qui vous cause bien des soucis.
 « Mais comment le traiter » ?

L’Hallux Valgus, aussi appelé oignon de pied, est connu pour apporter son lot de symptômes et douleurs pénibles. Vous le reconnaissez par la déviation latérale du gros orteil vers ses confrères, les autres orteils.

Pendant longtemps nous avons accusé nos chaussures, comme les chaussures à talons, de nous causer ce problème. En réalité, nos souliers ne sont pas la cause mais un facteur aggravant de cette déformation. S'il peut être congénital, la génétique, l’anatomie et le sexe ont aussi un rôle dans l’apparition de cette pathologie. Les pieds égyptiens, dont la phalange du gros orteil est plus longue, ont plus de chance d'être touchés. De plus, d'autres éléments tels que l'obésité, la ménopause ou la vieillesse augmentent les probabilités d'en avoir un.

 Il n'existe aucun traitement médical pour soigner l’hallux valgus. Une intervention chirurgicale n'est proposée que lorsque l’oignon est inchaussable et la douleur insupportable. En attendant, il existe de multiples manières pour ralentir sa progression et calmer les douleurs.

Si cette bosse vous est familière, voici quelques alternatives pour soulager les douleurs. À travers un précédent article, on vous avait proposé 7 façons de vous soulager sans opération, n’hésitez pas à relire ces conseils.

5 nouvelles astuces pour apaiser un Hallux valgus de manière naturelle ! 

Les Exercices ! 

Avec un hallux Valgus, on ressent de la tension au niveau des articulations de la cheville et du pied. C’est normal, cette déviation modifie vos appuis. Ainsi, votre gros orteil perd sa souplesse et sa mobilité. Il est important d’y remédier afin de ralentir la progression de cet oignon ! 
Un ostéopathe peut vous aider dans cette démarche. Son rôle est de localiser et de travailler les zones comprimées et douloureuses à l’aide de techniques précises. Il peut libérer les zones qui ont compensés pour votre gros orteil. Un kinésithérapeute peut compléter votre programme avec des exercices de renforcements. De plus, vous pouvez réaliser des exercices chez vous. Par exemple, faire rouler une balle de tennis ou un bâton de massage sous votre pied peut décompresser celui-ci.

La vidéo suivante propose divers exercices pour l’oignon de pied :

Après l’effort, le réconfort !

Les huiles essentielles vous seront bénéfiques. Après un bain chaud, laissez vous tenter par des massages ! Réalisez-les régulièrement en insistant sur l’oignon et lavant du pied afin d’activer la microcirculation. Certaines huiles essentielles sont connues pour leurs effets anti-inflammatoire et apaisants. Les huiles de Gaulthérie, aux baies de genévrier, à la lavande ou encore à la menthe poivrée. En bonus, elles laissent la peau douce ! (Diluez les afin de ne pas vous brûler)

 Voici un exemple de soin anti-douleurs articulaires 100% naturel à faire chez soi : 

À table ! Soignez votre oignon avec un oignon ? C'est possible.

En effet, certains aliments sont réputés pour leurs bienfaits anti-inflammatoires tels que l’oignon, le gingembre, l’ail, les fraises et les olives. En revanche, il n'existe aucune recette qui réunit tous ces ingrédients (Et heureusement). Il est bien entendu conseillé de garder une alimentation saine et équilibrée. Suivez les conseils abordés au cours de cette vidéo afin d’adopter une alimentation anti-inflammatoire :


Thés, tisanes et infusions

Le curcuma ou la camomille ont des propriétés antalgiques. Infuser quelques cuillères à café de ces plantes permettront de vous apaiser et d'améliorer vos défenses immunitaires.
Par ailleurs, une alimentation riche en sodium a tendance à faire gonfler les pieds et provoquer des douleurs articulaires. Une tisane aux feuilles de laurier débarrassera votre corps de son excès de sel. Ce sont des remèdes de grand mère assez efficaces ! Les aliments et plantes ont de multiples vertus et utilisations. On vous propose de visionner la vidéo suivante pour plus de conseils et d’explications sur ces anti-inflammatoires naturels : 

La chromatothérapie

Les couleurs auraient un pouvoir curatif. Elles sont utilisées en médecine complémentaire afin d’améliorer les symptômes de beaucoup d’affections ! Au cours d’une séance, on utilise des LED colorés que l’on projette sur une zone spécifique du corps pour le stimuler.
Si vous souhaitez en savoir plus sur le principe de la chromatothérapie, regardez cette vidéo : 

Pour terminer, rappelons que le port de chaussures adaptées est primordial pour corriger la déformation de l'hallux valgus. 

NOUVELLE COLLECTION

Livraison en Mars

Découvrir