Vouloir s’offrir des chaussures sur mesure n’est pas uniquement une lubie d’esthète, bien souvent c’est une nécessité pour les personnes aux pieds sensibles ou bien celles victimes de diabète ou d’hallux valgus. Les chaussures sur mesure pour hommes ou pour femmes sont relativement onéreuses car elles impliquent un processus relativement long et surtout personnalisé, ce qui augmente les coûts.

Le travail du bottier

Il faut tout d’abord se rendre chez un artisan afin qu’il puisse, dans son atelier, prendre les mesures de vos pieds à différents points clés.  Il va mesurer la longueur, les périmètres successifs du cou-de-pied aux orteils, la hauteur et forme du talon, etc. Ensuite, grâce à ces mesures il va pouvoir concevoir une forme à la main qui correspondra à chacun de vos pieds (ceux-ci n’ont pas toujours la même largeur : on parle de pied fort et de pied faible). Puis on réalise la sélection des matières en fonction des désirs et besoins du client. Pour finir, vient le temps du patronage, de la fabrication des emportes pièces, puis de la confection à la main dans l’atelier.  Après un premier essayage avec le client quelques rectifications peuvent être effectuées.

Le prix d’une chaussure sur mesure

Il est évident qu’un tel processus demande beaucoup de savoir faire ainsi que de la patience, ce qui augmente le prix du produit (à partir de 700€ mais souvent autours de 1000€). Lorsqu’il s’agit essentiellement de considérations esthétiques il y a peu d’alternatives. Cependant, une patine sur chaussure de série puisse souvent approcher du résultat souhaité à prix réduit.

Pour les diabétiques, les hallux-valgus et les pieds sensibles la volonté d’avoir une chaussure élégante et adaptée n’implique pas forcement le désir d’avoir une paire unique. Sachez qu’avec le système Karl&Max vous pouvez jouer sur la longueur, la largeur et la profondeur du chaussant et donc adapter la forme aux mesures distinctes de vos pieds sans pour autant avoir à vous rendre chez un artisan. Vos pieds sont dorlotés et votre budget maitrisé !

1.     Rencontrer un artisan maître bottier
2.     Prendre les mesures distinctes de ses pieds
3.     Concevoir une forme adaptée en largeur et longueur
4.     Sélectionner les matières correspondant à l’usage voulu
5.     Réaliser un patronage
6.     Fabriquer en atelier à la main
7.     Ajuster le prototype

Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM