La douleur au-dessus du pied peut être causée par des raisons différentes. Une entorse ou une blessure musculaire ne sont pas toujours responsables. Votre douleur accompagnée d’un gonflement des orteils peut être l’un des symptômes de la goutte par exemple. Ceci est juste l’identification initiale d’une maladie cachée. Votre souffrance peut être un signe avant-coureur de certaines maladies dangereuses. Plus d’informations sur ce phénomène pathologique à travers cet article.

 

1.   Symptômes possibles de la douleur au-dessus du pied 

Lorsque la douleur vient vous titiller autours des pieds il est important de trouver son origine. Cela pourra vous permettre de résoudre ou au moins apaiser la gêne avant qu’elle ne vous rende la vie impossible.

Comme un bonheur n’arrive jamais seul, il est très possible qu’au moins l’un des symptômes suivant accompagne votre douleur. Identifier l’ensemble des symptômes améliorera la possibilité de trouver rapidement l’origine du problème et donc de le traiter. Voici ce qui peut arriver  :

–       Une douleur provenant possiblement des tendons, des muscles ou des os ;

–      Des ecchymoses apparaissant sur le dessus de vos pieds ;

–       La zone douloureuse devient rouge ;

–      Vos pieds gonflent ;

–       La douleur augmente à mesure que vous vous déplacez.

 

2.   Les causes principales

On distingue deux grandes familles dans l’origines de ces douleur au dessus du pied : les causes dites externes et internes. Les causes externes proviennent des interactions du corps avec l‘extérieur alors que les causes internes sont issues de notre propre corps. Tout ça semble assez logique d’ailleurs…

 

–       Les causes externes : l’une des premières causes sont les blessures musculaires, aux ligaments ou aux tendons. En effet, des mouvements excessifs (comme faire du sport, marcher, courir, etc.) ou un trébuchement involontaire dans la vie quotidienne, peuvent entraîner facilement des lésions à vos pieds. De plus, les contraintes créées par le port d’une paire de chaussures inconfortables ou de talons hauts, trop serrés, ne sont pas rares. Elles provoquent également des gonflements, des ecchymoses au-dessus du pied ou même des dommages graves aux tendons.

–       Les causes internes : certaines maladies de l’arthrose telles que la polyarthrite rhumatoïde, la dégénérescence des articulations, la goutte, etc. Ces facteurs primaires peuvent causer des symptômes de douleur dans les pieds. En plus, la douleur originaire de l’arthrose apparaît aussi dans différentes zones : la jambe, le pied, le genou et la cheville.

Par ailleurs, d’autres maladies liées à l’artériosclérose et au dysfonctionnement sciatique peuvent également provoquer des picotements, des douleurs dans l’arrière de la jambe et sur le dessus du pied.

 

3.   Apaiser le mal de pied chez soi

 

En fonction des causes de la douleur au-dessus du pied, il y a bien sûr des traitements appropriés. La méthode RICE est utilisée dans de nombreux cas pour soulager la douleur au pied.

Vous vous doutez qu’il est très compliqué de proposer un traitement en ligne pour quelque douleur au dessus du pied que ce soit car un article ne peut vous donner toutes les clés pour comprendre ce qu’il vous arrive. C’est pour cela que nous vous recommandons de consulter si jamais une douleur persistante apparaît. Cependant il existe un méthode de bon sens qui permet de patienter le temps de se rendre chez le docteur, la méthode RICE :

 

–  Rest (reposer) : Vous reposez pour éviter la pression sur les pieds

– Ice (glace) : Commencez par appliquer un sac de glace sur la zone douloureuse sans qu’il touche directement la peau. Faites cela environ 20 minutes à chaque fois, 3 à 5 fois par jour pendant les premiers jours de la blessure afin de réduire l’enflure et de paralyser la douleur.

– Compression : Certaines techniques de bandage élastique créent une force de compression pour minimiser l’enflure, tout en limitant le flux sanguin, ainsi que les mouvements pour créer une stabilité par rapport au tendon, au ligament, au muscle et au os.

–  Élévation : Lorsque vous allez au lit, gardez vos pieds légèrement élevés en plaçant un oreiller sous vos pieds. Faites attention cependant à ne pas trop surélever vos pieds et à le faire pendant une durée limité. Des “séances” de 15min ne vous mettrons pas en danger de mauvaise irrigation sanguine.

Appliquez la méthode RICE au cours de 3 à 5 premiers jours. Si ce traitement à domicile ne s’améliore pas après maximum 5 jours, prenez rendez-vous avec votre médecin pour vous aider à diagnostiquer, identifier la cause et traiter à temps votre douleur.

 

Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM