Maladie de Freiberg symptômes et traitements

Maladie de Freiberg : symptômes et traitements

La maladie de Freiberg touche le pied, mais plus précisément les os du pied, à savoir les métatarsiens. C’est une maladie qui touche principalement les personnes jeunes, qui ont entre 10 et 20 ans. 


Elle se traduit par une importante douleur au niveau de l’avant-pied, donc des orteils. Pourquoi est-ce si douloureux ? Car le tissu osseux se brise, créant donc une lésion de l’os.


Les jeunes sont touchés car c’est l’âge ou le corps grandit, et donc que les os, les muscles, et tout le corps évolue. Mais les principales victimes sont les jeunes filles qui pratiquent de la danse depuis leur plus jeune âge. En effet, leurs orteils subissent constamment de petits chocs, qui vont finir par créer des microtraumatismes quotidiens pour le pied et principalement les orteils. 


Nota bene : si vous avez le deuxième orteil très long, donc le pied grec, vous aurez plus de risques de développer la maladie de Freiberg car l’os de votre deuxième orteil subit plus de microtraumatismes qu’il ne devrait. 


Mais regardons plus en détails les symptômes propres à la maladie de Freiberg. 


Les symptômes


La maladie de Freiberg n’est pas associée à énormément de symptômes. En effet, le symptôme principal est une forte douleur au niveau du bout du pied, à savoir les orteils. 


La douleur s’accentue fortement lorsqu’une pression est exercée sur le pied, par exemple pendant une course à pied ou toute activité physique qui demande beaucoup de mouvements des pieds. Au repos, la douleur est plus légère, cependant elle ne disparaît pas complètement. 


Comme vous l’avez compris, ce n’est donc pas une maladie fortement symptomatique, et c’est pour cela qu’il faut aller consulter un podologue dès les premières douleurs à l’avant du pied.


Les traitements 


La première chose majeure à faire pour traiter la maladie de Freiberg c’est de se reposer. En effet, il faut arrêter le sport pendant quelques semaines, car vos os sont fragilisés et ne peuvent plus supporter les petites pressions dues au sport. Il est important de reprendre l’activité physique de manière progressive pour ne pas brusquer ses pieds. 


Ensuite, il faut porter des chaussures adaptées, pour que le bout du pied soit confortable. Si votre chaussure est trop serrée au niveau des orteils, cela ne fera qu’empirer la douleur. Il est fortement déconseillé de porter des chaussures à talons pour les femmes atteintes de la pathologie. 


Enfin, le port de semelles orthopédiques adaptées peut être un outil précieux dans le traitement de la maladie. En effet, votre pied sera plus à l’aise et la semelle adaptée à la morphologie de votre pied lui fera le plus grand bien. 


La prise d’un traitement anti-inflammatoire est possible, mais pour cela il faut bien évidemment consulter un médecin au préalable qui pourra vous donner tous les conseils nécessaires ainsi que les prescriptions des médicaments. 


Si toutefois cela ne passe pas et que la maladie évolue, une intervention chirurgicale peut être la meilleure solution. Cette opération consiste à éliminer la tête de l’os touché, et de la remplacer par une prothèse adaptée. 


Si vous avez des douleurs importantes à l’avant du pied, et que vous soupçonnez cette maladie, n’attendez pas, il est très important de vite consulter un podologue ou un médecin spécialisé.

Comments 0

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published