La neuropathie diabétique : les quatre types

La neuropathie diabétique : les quatre types

La neuropathie diabétique (atteinte des nerfs) est une pathologie “silencieuse”, souvent ignorée du patient diabétique. C’est l’une des plus fréquentes complications chroniques du diabète, qui entraîne de nombreux symptômes. Il existe quatre principaux types de neuropathie diabétique. Vous pouvez avoir un ou plusieurs types de neuropathie. Vos symptômes dépendront du type que vous avez et des nerfs affectés. Habituellement, les symptômes se développent graduellement. Il se peut que vous ne remarquiez rien de mal jusqu'à ce que des lésions nerveuses considérables se soient produites. Ainsi, nous allons définir ensemble les quatre types de neuropathie existants : 

Neuropathie périphérique

La neuropathie périphérique est le type de neuropathie diabétique le plus courant. Elle touche d'abord les pieds et les jambes, puis les mains et les bras. Les signes et symptômes de la neuropathie périphérique sont souvent plus graves la nuit et peuvent inclure :

  • Engourdissement ou diminution de la capacité de ressentir la douleur ou les changements de température
  • Sensation de picotement ou de brûlure
  • Douleurs aiguës ou crampes
  • Sensibilité accrue au toucher - pour certaines personnes, même le poids d'un drap de lit peut être douloureux.
  • Faiblesse musculaire
  • Perte des réflexes, surtout au niveau de la cheville
  • Perte d'équilibre et de coordination
  • Problèmes graves du pied, comme les ulcères, les infections et les douleurs osseuses et articulaires.

Si vous êtes sujet de la neuropathie périphérique au niveau de vos pieds, nous vous conseillons de lire cet article.

Neuropathie autonome

Le système nerveux autonome contrôle votre cœur, votre vessie, votre estomac, vos intestins, vos organes sexuels et vos yeux. Le diabète peut affecter les nerfs dans n'importe laquelle de ces régions ; ce qui peut en être la cause :

  • Un manque de sensibilisation au fait que les taux de glycémie sont faibles (ignorance de l'hypoglycémie).
  • Problèmes vésicaux, y compris les infections des voies urinaires, la rétention urinaire ou l'incontinence.
  • Constipation, diarrhée incontrôlée ou les deux
  • L’estomac se vide lentement (gastroparésie), causant des nausées, des vomissements, des ballonnements et une perte d'appétit.
  • Difficulté à avaler
  • Augmentation ou diminution de la transpiration
  • Problèmes de contrôle de la température corporelle
  • Changements dans la façon dont vos yeux s'ajustent de clair à foncé
  • Augmentation de la fréquence cardiaque au repos
  • Baisse marquée de la tension artérielle après avoir été assis ou debout, ce qui peut causer des évanouissements ou des étourdissements.
  • Dysfonction érectile
  • Sécheresse vaginale
  • Diminution de la réponse sexuelle

Neuropathie radiculoplexus (amyotrophie diabétique)

La neuropathie radiculoplexus affecte les nerfs des cuisses, des hanches, des fesses ou des jambes. Elle est plus fréquente chez les personnes atteintes de diabète de type 2 et les personnes âgées. D'autres noms pour ce type sont l'amyotrophie diabétique, la neuropathie fémorale ou la neuropathie proximale. Les symptômes se manifestent habituellement d'un côté du corps, mais peuvent parfois se propager de l'autre côté : 

  • Douleur intense à la hanche et à la cuisse ou à la fesse pendant une journée ou plus.
  • Faiblesse et rétrécissement éventuels des muscles de la cuisse
  • Difficulté à se lever d'une position assise
  • Enflure abdominale, si l'abdomen est atteint
  • Perte de poids

A savoir : La plupart des gens guérissent partiellement avec du temps, bien que les symptômes puissent s'aggraver avant de constater une amélioration. 

Mononeuropathie

La mononeuropathie, ou neuropathie focale, est une atteinte d'un nerf spécifique du visage, du milieu du corps (torse) ou de la jambe. Elle est plus fréquente chez les personnes âgées. La mononeuropathie frappe souvent soudainement et peut causer une douleur intense. Cependant, cela ne cause généralement pas de problèmes à long terme. Les symptômes disparaissent habituellement sans traitement, en quelques semaines ou quelques mois. Vos signes et symptômes spécifiques dépendent du nerf concerné. Vous pouvez ressentir une douleur dans :

  • Le jarret ou pied
  • Le bas du dos ou bassin
  • Devant de la cuisse
  • La poitrine ou abdomen

La mononeuropathie peut également causer des problèmes nerveux dans les yeux et le visage, ce qui conduit à :

  • Difficulté de mise au point
  • Vision double
  • Avoir mal derrière un œil
  • Paralysie d'un côté du visage (paralysie de Bell)

Parfois, la mononeuropathie survient lorsque quelque chose appuie sur un nerf (compression nerveuse). Le syndrome du canal carpien est un type courant de neuropathie de compression chez les personnes atteintes de diabète. Il peut causer des engourdissements ou des picotements dans la main ou les doigts, à l'exception de l'auriculaire (petit doigt). Votre main peut se sentir faible et vous pouvez laisser tomber des objets.

Ainsi, toute personne atteinte de diabète peut développer une neuropathie mais certains facteurs comme un mauvais contrôle de la glycémie, la durée de votre diabète (depuis combien de temps vous en souffrez), les maladies rénales, l’embonpoint ou le fait de fumer des cigarettes peuvent augmenter les risques de lésions nerveuses. Pour en savoir plus sur les causes et complications, vous pouvez consulter cet article ou si vous souhaitez connaître les différents traitements existants, nous vous suggérons celui-ci.

Pour finir, le conseil que l’on peut vous donner, c’est de prévenir ou retarder la neuropathie diabétique et ses complications en contrôlant votre glycémie et en prenant bien soin de vos pieds, plus susceptibles d’être atteints par cette pathologie, tout en portant des chaussures de soutien adaptées

Comments 0

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published