Neuropathie diabétique : traitement médical et naturel

Neuropathie diabétique : traitement médical et naturel

Après avoir pris connaissance à travers cet article sur les causes, complications et diagnostic de la neuropathie diabétique, nous allons nous intéresser maintenant aux traitements médicaux et aux solutions naturelles qu’il existe pour ralentir la progression de la pathologie et soulager les douleurs ou complications provoqués par celle-ci. 

Traitement médical

La neuropathie diabétique n'a pas de remède miracle : le maintien constant de votre glycémie à l'intérieur de votre fourchette cible est la clé pour prévenir ou retarder les lésions nerveuses. Cela peut même améliorer certains de vos symptômes actuels. Votre médecin déterminera la meilleure fourchette cible pour vous en fonction de plusieurs facteurs, tels que votre âge, depuis combien de temps vous êtes diabétique et votre état de santé général.


De nombreux médicaments d'ordonnance sont disponibles pour soulager les douleurs nerveuses liées au diabète, mais ils ne sont pas efficaces pour tout le monde. Des effets secondaires sont toujours possibles. Lorsque vous envisagez de prendre un médicament, discutez avec votre médecin des avantages et des inconvénients afin de déterminer ce qui pourrait vous convenir le mieux.


Les traitements sur ordonnance pour le soulagement de la douleur peuvent comprendre :

  • Médicaments anti-épileptiques. Certains médicaments utilisés pour traiter les troubles convulsifs (épilepsie) sont également utilisés pour soulager la douleur nerveuse. Les effets secondaires peuvent inclure somnolence, étourdissements et enflure.
  • Antidépresseurs. Certains antidépresseurs perturbent les processus chimiques dans le cerveau qui vous font ressentir la douleur. Vous n'avez pas besoin de souffrir de dépression pour que ces médicaments soulagent la douleur nerveuse. Deux classes d'antidépresseurs ont été utilisées pour le traitement de la neuropathie : 

Les tricycliques, y compris l'amitriptyline, la désipramine (Norpramin) et l'imipramine (Tofranil), peuvent soulager les symptômes légers ou modérés. Mais les effets secondaires peuvent être gênants et inclure la sécheresse de la bouche, la transpiration, la prise de poids, la constipation et les étourdissements.


Les inhibiteurs du recaptage de la sérotonine et de la noradrénaline (IRSN) peuvent soulager la douleur avec moins d'effets secondaires. Les effets secondaires possibles des IRSN comprennent la nausée, la somnolence, les étourdissements, la perte d'appétit et la constipation.


Parfois, un antidépresseur peut être combiné avec un médicament antiépileptique ou un analgésique.


En dehors du médecin généraliste, d’autres spécialistes, comme un urologue ou un cardiologue,  sont à même de prévenir ou traiter les complications, selon votre type de neuropathie et les zones affectées. 


Le traitement dépend de la complication liée à la neuropathie que vous avez :

  • Problèmes de voies urinaires. Certains médicaments peuvent interférer avec le fonctionnement de la vessie. Votre médecin peut vous recommander d'arrêter ou de changer de médicament. Il est recommandé d'avoir un horaire d'urination strict ou d'uriner toutes les quelques heures (uriner à intervalles réguliers) tout en exerçant une légère pression sur la région de la vessie (sous le nombril). D'autres méthodes, y compris l'autocathétérisme, peuvent être nécessaires pour éliminer l'urine d'une vessie endommagée par des nerfs.
  • Problèmes digestifs. Pour soulager les signes et symptômes légers de gastroparésie - indigestion, éructations, nausées ou vomissements - les médecins suggèrent de manger des repas plus petits et plus fréquents, de réduire les fibres et les graisses dans le régime alimentaire et, pour de nombreuses personnes, de manger des soupes et des aliments en purée. Les changements de régime alimentaire et les médicaments peuvent aider à soulager la diarrhée, la constipation et les nausées.
  • Hypotension artérielle en position debout (hypotension orthostatique). Le traitement commence par de simples changements de style de vie, comme éviter l'alcool, boire beaucoup d'eau et s'asseoir ou se tenir debout lentement. Dormir avec la tête du lit surélevée de 15 à 25 centimètres aide à prévenir les fluctuations de la tension artérielle. Votre médecin peut également recommander des bas de compression et un soutien de compression similaire pour votre abdomen (liant abdominal). Plusieurs médicaments, seuls ou en association, peuvent être utilisés pour traiter l'hypotension orthostatique.
  • Dysfonction sexuelle. Les médicaments pris par voie orale ou par injection peuvent améliorer la fonction sexuelle chez certains hommes, mais ils ne sont pas sûrs et efficaces pour tous. Les dispositifs mécaniques d'aspiration peuvent augmenter le flux sanguin vers le pénis. Les femmes peuvent trouver un soulagement avec des lubrifiants vaginaux.

Traitement maison

Ces mesures peuvent vous aider à vous sentir mieux dans l'ensemble et à réduire votre risque de neuropathie diabétique :

  • Gardez votre tension artérielle sous contrôle. Les personnes atteintes de diabète sont plus susceptibles de souffrir d'hypertension artérielle que les personnes qui ne sont pas atteintes de diabète. L'hypertension artérielle et le diabète augmentent considérablement le risque de complications, car ils endommagent les vaisseaux sanguins et réduisent la circulation sanguine. Essayez de maintenir votre tension artérielle dans la plage recommandée par votre médecin et assurez-vous de la faire vérifier à chaque visite au cabinet.
  • Faites des choix alimentaires sains. Adoptez un régime alimentaire équilibré qui comprend une variété d'aliments sains - surtout des fruits, des légumes et des grains entiers - et limitez la taille des portions pour aider à atteindre ou à maintenir un poids santé.
  • Soyez actif tous les jours. L'exercice est l'un des meilleurs moyens de contrôler votre glycémie. Il améliore également la circulation sanguine et maintient votre cœur en bonne santé. Il est recommandé recommandé 150 minutes d'exercice d'intensité modérée par semaine pour la plupart des adultes diabétiques. Mais attention, il est suggéré de faire une petite pause toutes les 30 minutes. Parlez-en d'abord avec votre médecin ou votre physiothérapeute. Si vous avez mal aux jambes, certains types d'exercices peuvent être plus adaptés que d'autres.
  • Arrêtez de fumer. Si vous êtes diabétique et que vous consommez du tabac sous quelque forme que ce soit, vous êtes plus susceptible que les non-fumeurs diabétiques de mourir d'une crise cardiaque ou d'un AVC. Et vous êtes plus susceptible de développer des problèmes de circulation dans vos pieds. Si vous fumez, parlez à votre médecin pour trouver des moyens de cesser de fumer.

Médecine alternative

Il existe également un certain nombre de thérapies alternatives, comme la crème de capsaïcine (à base de piments chili), la physiothérapie ou l'acupuncture, qui peuvent aider à soulager la douleur


  • Capsaïcine. La crème de capsaïcine, appliquée sur la peau, peut réduire les sensations de douleur chez certaines personnes. Les effets secondaires peuvent inclure une sensation de brûlure et une irritation de la peau.

  • Acide alpha-lipoïque. Ce puissant antioxydant se trouve dans certains aliments et peut aider à soulager les symptômes de douleurs nerveuses chez certaines personnes.

  • Stimulation électrique transcutanée des nerfs (TENS). Votre médecin peut vous prescrire ce traitement, qui peut aider à empêcher les signaux de douleur d'atteindre votre cerveau. Le TENS délivre de minuscules impulsions électriques à des voies nerveuses spécifiques par l'intermédiaire de petites électrodes placées sur votre peau. Bien qu'il soit sûr et indolore, le TENS ne fonctionne pas pour tout le monde ni pour tous les types de douleur.

  • Acupuncture. L'acupuncture peut aider à soulager la douleur de la neuropathie et n'a généralement pas d'effets secondaires. Gardez à l'esprit que vous ne pouvez pas obtenir un soulagement immédiat avec l'acupuncture et aura probablement besoin de plus d'une séance.


Aussi, à travers cet article vous pouvez comprendre comme il peut être difficile et frustrant de vivre avec une neuropathie diabétique. De ce fait, si vous vous sentez déprimé, il peut être utile de parler à un conseiller ou à un thérapeute,  en parallèle des traitements préconisés. 

Comments 0

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published