Opération de l’hallux valgus : informations à savoir avant d’y aller

Opération de l’hallux valgus : informations à savoir avant d’y aller

L’hallux valgus (ou oignon) est une déformation du pied. Il s’agit d’un changement de structure osseuse qui se manifeste comme un gonflement de l’avant-pied. Il y a plusieurs traitements pour hallux valgus. Bien évidemment, l’opération est considérée comme la dernière solution.
Découvrons ensemble ce phénomène avant que votre décision thérapeutique soit prise.

 

1.   Informations générales

Première chose, l’hallux valgus est plus fréquent chez les femmes que chez les hommes. Selon ameli.fr, une femmes agées de plus de 40 ans sur deux (donc les femmes jeunes avec plus d’expérience) est touchée par cet oignon. De plus dans 90% des cas d’hallux valgus, ce sont les femmes qui sont touchées. Il y a deux raison principales à cela :

Tout d’abord le facteur héréditaire, il semble que les femmes se transmettent plus facilement les marqueurs Hallux valgus. J’en profite pour préciser que l’oignon est naturellement lié au type de pied Égyptien.

Ensuite il est avéré que les femmes portent au cours de leur vie des chaussures plus traumatiques. Une chaussure est dite traumatique lorsqu’elle cause des problématiques de santé. C’est le cas des chaussures trop petites, trop étroites ou trop hautes.

 

2.   Peut-être que vous n’avez pas besoin d’une opération de l’hallux valgus

Effectivement, l’hallux valgus comprend plusieurs niveaux de gravité. En général, on le découpe en 3 niveaux principaux :

- Niveau léger : la déviation de l’orteil est moins de 20°. L’articulation de cet orteil fonctionne toujours correctement.

- Niveau modéré : l’angle de déviation varie de 20° à 40°. Le gros orteil tourne vers le deuxième. Ceci commence à détruire légèrement la structure osseuse.

- Niveau sévère : la déviation supérieure de 40° déforme gravement l’articulation du gros orteil. La douleur peut être apparue et augmentée à cause de la luxation ou l’arthrose.

C’est pourquoi, en fonction du niveau de gravité de votre bosse, il y a différentes solutions appropriées. Si vous souffrez de douleurs persistantes perturbant votre quotidien, une opération de l’hallux valgus peut être la meilleure solution.

 

3.   Préparez bien un emploi du temps après une opération de l’hallux valgus

Oubliez temporairement vos projets de voyage et de travail pendant au moins 3 mois. Après une opération de l’hallux valgus, vous devez porter un bottillon spécial afin de garder la stabilité au cours de 3 à 4 semaines. Puis, pour retourner normalement aux mouvements, il faut appliquer une rééducation et des massages durant encore de 6 à 8 semaines. En plus, bien évidemment, vous devrez également fréquenter votre médecin pour des vérifications périodiques.

 

4.  Le résultat  n’est pas toujours permanent

L’hallux valgus peut récidiver malgré l’opération. En effet, si vous pratiquez des soins négligeant, une rééducation intermittente, ou notamment que vous ne pouvez pas quitter les talons hauts à bout pointu, votre bosse reviendra à son état d’origine. Elle sera sans doute pire qu’avant l’opération.

N’oubliez pas de consulter votre médecin dès que possible si une douleur au pied se manifeste ou qu’un signe inquiétant apparaît. En outre, si votre hallux valgus a un gonflement grave de l'articulation, vous devrez peut-être subir un autre type d’opération.

Ainsi, après la chirurgie, vous devez prendre soin davantage de vos pieds. Choisissez une paire de chaussures adaptée pour ces derniers. Faites tremper vos pieds dans de l'eau tiède avant d'aller vous coucher afin de rendre les articulations confortables. Évitez les postures qui exercent une pression sur vos pieds.

 

Comments 0

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published