-10% CODE "PREMIERECOMMANDE" -> Satisfait ou remboursé

Épine calcanéenne

Épine calcanéenne : douleurs, symptômes et causes

L’épine calcanéenne est une excroissance de calcium créant une protubérance sous le talon. Lorsqu’elle est observée à l’imagerie médicale, elle peut faire jusqu’à légèrement plus d’un centimètre. Son autre appellation courante est l’Epine de Lenoir, et elle est généralement indolore. Elle provient d’un mécanisme que votre corps met en place afin de protéger l’attache du fascia plantaire et la renforçant.

  

Les causes d’une épine calcanéenne

 

Comme nous venons de l’évoquer, elle est généralement indolore pour le corps. Son apparition peut être signe d’une tension particulièrement importante imposée au tissu se trouvant sous la voute plantaire. Ce tissu, également appelé fascia plantaire travail afin d’empêcher un affaissement de la voute plantaire.

Le processus de création de l’épine calcanéenne s’étale sur plusieurs mois. Il peut être également dû à une tension trop importante au niveau des tendons ou de la membrane recouvrant le talon.

 

Épine calcanéenne, les facteurs de risque

 

On retrouve très souvent l’épine de Lenoir chez les catégories de personnes dites à risques. C’est ainsi le cas des athlètes effectuant un grand nombre de courses et de sauts. On la retrouve également chez le personnel d’hôtellerie et de restauration qui passe de longues heures debout. En fait tous les métiers en station debout sont susceptibles de provoquer une épine calcanéenne lorsqu’un bon chaussant n’est pas utilisé. La surcharge pondérale amplifie également le risque d’apparition du syndrome.

 

D’autre part les risques de fasciite plantaire augmentent par corrélation ceux d’avoir une épine de Lenoir. (Comme disait le Président Chirac « les emmerdes c’est comme les cons, ça vole en escadrille »). On retrouve donc les diabétiques qui ont souvent une multitude de soucis au niveau des pieds, les pieds plats ou trop creusés. Mais aussi les personnes dont l’âge avançant ne leur permet plus d’avoir la même souplesse au niveau des pieds.

 

 

Symptômes de l’épine de Lenoir

 

Communément asymptomatique, l’épine de Lenoir est généralement signalée par des douleurs intermittentes ou chroniques. Ces dernières se font connaître lors de la marche ou de la course si une inflammation se développe au niveau de l’épine. Ce n’est pas l’épine qui est douloureuse d’habitude mais les altérations de tissus se trouvant tout autour.

 

Si ce genre de symptômes survient, nous vous recommandons vivement de vous rendre chez votre podologue afin de mettre en place une action corrective. 

0 commentaires 0

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés