Le pied de la lettre

Le pied de la lettre ! 

Les expressions françaises sont très nombreuses, et beaucoup d'entre elles comportent le mot pied

Alors, vous vous êtes levé du mauvais pied ? Hein ? Parce qu’il y a un “bon” pied pour se lever ? Oh ça va, pas la peine de les casser à tout le monde. “Casser les pieds” ? Littéralement ? Bien sûr que non… Les expressions françaises comportant le mot “pied” sont très, très nombreuses. C’est pour cela qu’on a répertorié pour vous les 30 expressions les plus utilisées, et nous allons les découvrir ou plutôt les redécouvrir ensemble ! Ca vous botte ? ;) C’est parti ! 

  • Au pied de la lettre :  Prendre quelque chose au pied de la lettre c’est l’interpréter littéralement, parfois en dépit du bon sens. Par exemple : “Mais tu prends tout au pied de la lettre ! Je ne voulais pas forcément CET hôtel. J’ai dit UN hôtel, ce n’était qu’un exemple…” 
  • Faire des pieds et des mains : Tout faire pour que quelque chose arrive. Par exemple : “J’ai fait des pieds et des mains pour réussir à nous réserver une chambre dans CET hôtel !” 
  • Se lever du mauvais pied : Se lever de mauvaise humeur ! Peu importe le pied, que vous vous leviez du pied gauche ou du pied droit, c’est la même chose : vous êtes grognon ce matin. 
  • Lever le pied : Ralentir ! Et oui, ce moment où vous êtes à 140km/h sur l’autoroute et que votre conjoint(e) vous hurle dans l’oreille : “Hééé y’a un radar, lève le pied !”. 
  • Mettre les pieds dans le plat : Aller là où ça fait mal, oui ce genre de sujet épineux dont on n’a pas envie de parler. “Hé je t’ai vu avec la petite Sophie à la soirée hier, alors, ça s’est fini comment ?” 
  • Travailler d’arrache-pied : Travailler en y mettant toute sa force, toute sa hargne. Comme quand vous êtes à une semaine de devoir rendre votre mémoire et qu’il est à peine commencé : il est fortement conseillé de travailler d’arrache-pied dans ces moments là. 
  • Faire quelque chose comme un pied : Le faire mal. Oui on ne peut pas être bon dans tous les domaines. Par exemple : “Tu joues au football comme un pied.” Tu joues mal, donc. Change de sport. 
  • Être bête comme ses pieds : Comme les pieds sont éloignés de notre cerveau (je ne vais pas vous l’apprendre, ils sont opposés), on considère les pieds comme étant l’opposé de l’intelligence. D’où l’expression. 
  • C’est le pied : C’est trop bien !! En vacances, au bord de mer, coucher de soleil, petit cocktail à la main, pas d’enfants (dédicace à tous les parents !), juste vous et vos amis/votre copain ou copine : C’EST LE PIED. 
  • Ne plus remettre les pieds : Ne plus aller à cet endroit. “Je ne remettrai plus jamais les pieds chez tes parents !” (là on est sur une bonne dispute de couple). 
  • Avoir un pied-à-terre : Avoir un logement occupé occasionnellement. Comme une maison de vacances. Ou une “résidence secondaire”. 
  • Avoir bon pied, bon oeil : Cette expression date du XVIIème siècle. Elle n’est pas toute récente, donc. Le “bon pied” fait référence à la stabilité et à la rapidité, et le “bon oeil” est synonyme de vue perçante. Ainsi, “avoir bon pied bon oeil” est signe de bonne santé ; on reste vif, malgré l’âge. 
  • Avoir/mettre le pied à l’étrier : Se mettre dans une situation favorable à la réussite de quelque chose. A l’époque, l’étrier est ce qui permet aux cavaliers de monter plus aisément sur leurs chevaux. A partir du XVIIIème siècle, l’étrier est un moyen d’arriver plus facilement à son but, de parvenir plus rapidement à la réussite espérée. 
  • Avoir le pied marin : Etre à l’aise sur un bateau. Vous qui avez envie de vomir à la moindre ondulation de vague, accroché à la rambarde au cas où, vous ne l’avez pas, le pied marin ;) 
  • Avoir les pieds sur Terre : Être réaliste. Pour le coup, vous êtes à l’opposé d’avoir “la tête dans les nuages”. Vous pouvez même être susceptible d’être très “terre à terre”, comme on dit. 
  • Avoir un pied dans la tombe : C’est un peu glauque mais cette expression signifie que la personne en question est sur le point de décéder. 
  • Casser les pieds : Embêter quelqu’un. Ou être embêté par quelque chose. “Je ne retrouve pas ma deuxième chaussette, ça me casse les pieds !”. 
  • S’y prendre comme un pied : S’y prendre mal, ou maladroitement, comme un manche ! Par exemple “Laisse moi m’occuper de la liste de courses, tu t’y prends comme un pied !” (ba oui, on ne va pas se nourrir exclusivement de sucreries !)
  • Couper l’herbe sous le pied : Devancer quelqu’un, ou plutôt priver une personne d’un avantage qu’elle aurait pu avoir si on ne l’avait pas devancée. C’est comme si ton frère venait de manger le dernier cookie. Il t’a coupé l’herbe sous le pied, hé ! 
  • De pied ferme : “Je t’attends de pied ferme.” c’est-à-dire sans bouger, sans reculer, avec conviction. Généralement si quelqu’un vous dit ça, ce n’est pas vraiment bon signe… 
  • Ôter à quelqu’un une épine du pied : Se sortir d’une difficulté. Lorsque vous vous êtes occupé de tous vos papiers administratifs par exemple, oui la tâche que personne n’aime faire. On peut dire dans ce cas que vous vous êtes ôté une épine du pied. 
  • Être au pied du mur : Se retrouver devant le fait accompli et être contraint d’agir en conséquence. Par exemple, votre fiancé(e) vous a trompé avec votre meilleur(e) ami(e). Voilà. On fait quoi maintenant ? 
  • Marcher d’un bon pied : Marcher d’un bon pas, avec bon rythme ! Fini les balades tranquillou à s’arrêter toutes les deux secondes pour ramasser un coquillage dans l’idée d’en faire un collier alors que l’on sait très bien qu’il finira en “déco” au dessus de la cheminée. On avance maintenant !
  • Avoir les doigts de pied en éventail : Ne rien faire, se prélasser ! Comme lorsque vous êtes étalé sur un transat’ sur une belle plage, en vacances. Ou que vous êtes installé dans votre jardin, confortablement sur un bain de soleil à caresser votre chat. 
  • Ne pas savoir sur quel pied danser :  Ne pas savoir que choisir, comment réagir, quoi faire. “Je ne sais pas sur quel pied danser avec Vanessa.” signifie que la personne en question ne sait pas comment faire avec Vanessa. “Parfois elle a l’air de bien m’aimer, parfois moins… Je suis perdu !” 
  • Remettre quelqu’un sur pied : Remettre quelqu’un “en l’état”, le soigner ou lui remonter le moral, de façon à ce que la personne se sente bien, guérie. Si votre enfant a attrapé un gros rhume, vous allez lui dire de rester bien au chaud sous sa couette, vous allez lui préparer une bonne soupe ou le fameux purée/jambon, vous allez lui donner ses médicaments… Bref, vous allez le remettre sur pied ! 
  • Retomber sur ses pieds : Parvenir à se sortir d’une situation difficile. Vous êtes au casino, vous avez fait tapis au Poker en misant 100€, vous avez tout perdu, et vous retrouvez dans votre poche un vieux billet de 5€. Vous tentez le tout pour le tout à la machine à sous et là Jackpot !! Votre somme est multipliée par 40 ! Vous voilà en possession de 200€, vous avez donc fait un bénéfice de 100€. Vous avez eu de la chance et surtout, vous êtes bien retombé sur vos pieds ;) 
  • Se tirer une balle dans le pied : Non, ce n’est pas comme à l’époque où “se tirer une balle dans le pied” était une expression utilisée pour les militaires désireux de quitter le front, se tirant littéralement une balle dans le pied. Aujourd’hui, cela signifie se faire du tort. Par exemple, si tu n’as pas révisé pour ton examen, que tu as rentré tous tes cours dans ta calculatrice et que celle-ci t’est interdite le jour de l’exam’, tu t’es tiré une balle dans le pied, tout seul.  
  • Trouver chaussure à son pied :  Trouver ce qu’il nous faut. Ou, pour les plus romantiques, trouver l’homme ou la femme de sa vie. En vrai, sans mauvais jeu de mots (un peu quand même), vous pouvez utiliser cette expression si vous trouvez la paire de chaussures dont vous rêviez depuis longtemps, par exemple. 
  • Avoir les pieds nickelés : Être fainéant, paresseux. Un peu d’histoire : cette expression nous vient de l’argo. Elle était utilisée par les soldats lors de la Première Guerre mondiale, pour désigner ceux qui ne veulent pas marcher : ils auraient les pieds recouverts de nickel. 
  • Pizza 4 chaussures : c’est lorsque vos chaussures fondent sur une surface brûlante, que le plastique devient filandreux, ce qui ressemble fortement à de la mozzarella ou du gruyère râpé, ou tout autre fromage d’ailleurs, sur une pizza. Pour ceux/celles qui n’auraient pas la référence : https://www.youtube.com/watch?v=xfpHCV7S1to 

Voilà, ça fait 30 expressions ! Il en reste plein, et si ça vous a plu, peut-être il y aura-t-il un volume 2, qui sait. En attendant, je pars à Tataouine !*

* partir à Tataouine : s’aventurer très loin, en référence à un ancien bagne français situé en Tunisie. ;)

0 commentaires 0

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés