-10% CODE "PREMIERECOMMANDE" -> Satisfait ou remboursé

Entorse à la cheville : problèmes à répétitions

Entorse à la cheville : problèmes à répétitions

Une entorse à la cheville ça arrive très rapidement. Vous êtes tranquillement en train de jouer au football avec vos amis ou vous marchez sur une plage de galets en charmante compagnie et là bam ! C’est le drame : vous vous tordez la cheville. La douleur ne s’arrête pas, le pied gonfle… Ne cherchez plus, vous vous êtes sûrement fait une belle entorse ! C’est parti pour quelques jours de repos forcé… Vous avez donc tout le temps de lire cet article ;) en espérant vous soulager un peu.

Qu’est-ce qu’une entorse à la cheville ? 

Une entorse à la cheville est une blessure aux ligaments qui entourent et relient les os de la jambe au pied. La blessure se produit généralement lorsque vous vous tordez ou tournez la cheville par accident d'une manière gênante. Cela peut étirer ou déchirer les ligaments qui maintiennent les os et les articulations de votre cheville ensemble. Tous les ligaments ont une amplitude de mouvement et des limites spécifiques qui leur permettent de stabiliser les articulations. Lorsque les ligaments entourant la cheville sont poussés au-delà de ces limites, cela provoque une entorse. Ainsi, les entorses aux chevilles sont le plus souvent des blessures aux ligaments situés à l'extérieur de la cheville. Une entorse à la cheville peut prendre plusieurs semaines ou plusieurs mois avant de guérir complètement, selon son niveau de gravité. 

Causes 

Les ligaments, qui assurent la liaison entre les os de la cheville, sont blessés lorsqu'une force d'étirement supérieure à la normale force l'articulation de la cheville à quitter sa position normale. Cela se produit le plus souvent lorsque le pied se tord, tourné vers l'intérieur ou inversement. Les entorses à la cheville peuvent survenir à tout âge mais certaines occasions sont plus propices aux entorses : 

  • l’activité physique : à la suite d’un mouvement brusque, soudain, la cheville peut se tordre vers l’intérieur, déchirant un ou plusieurs ligaments entourant la cheville
  • le poids : par exemple, lors d’un évènement sportif, notamment en basket-ball ou en football, un joueur peut malencontreusement marcher sur le pied de son adversaire ou coéquipier, faisant rouler le pied vers l’intérieur 
  • course/marche sur une surface inégale : attention aux trous ! 
  • port de chaussures inadaptées : pas assez de maintien de la cheville peut engendrer plus facilement une entorse 
  • une action aussi simple que se lever de son lit ! 

Symptômes 

Lorsqu'une cheville est blessée par entorse, il y a inflammation. Les vaisseaux sanguins deviennent "perméables" et permettent au liquide de pénétrer dans les tissus mous qui entourent l'articulation. Les globules blancs responsables de l'inflammation migrent vers la région et le flux sanguin augmente également. Les changements typiques qui surviennent avec l'inflammation sont les suivants :

  • Gonflement dû à l'augmentation du liquide dans les tissus : parfois, l'enflure est si grave qu'on peut laisser une marque dans la zone enflée en appuyant dessus avec le doigt.
  • Douleur parce que les nerfs sont plus sensibles : l'articulation est douloureuse et peut palpiter. Attention à ne pas aggraver la douleur en appuyant sur la zone douloureuse, en déplaçant le pied dans certaines directions (selon le ligament concerné), en marchant ou en vous tenant debout.
  • Rougeur et chaleur causées par l'augmentation du flux sanguin dans la région.
  • Apparition et gonflement d’ecchymoses 
  • Incapacité de mettre du poids sur la cheville affectée
  • Rigidité

Les tendons, le cartilage et les vaisseaux sanguins peuvent également être endommagés par une entorse. Les blessures à la cheville peuvent être douloureuses et rendre difficile l'exécution de vos activités quotidiennes : il est important de consulter votre médecin lorsque vous avez des problèmes à la cheville car celui-ci peut déterminer s'il s'agit d'une entorse ou d'une blessure plus grave. 

Diagnostic

Votre médecin effectuera un examen physique pour déterminer quels ligaments ont été déchirés. Pendant l'examen, votre médecin peut bouger votre articulation de la cheville de diverses façons pour vérifier l'amplitude de vos mouvements.

Des examens d'imagerie, tels que des radiographies, peuvent également être ordonnés pour écarter la possibilité d'une fracture osseuse. Une IRM peut être effectuée si votre médecin soupçonne une fracture, une blessure grave aux ligaments ou une lésion à la surface de l'articulation de la cheville. L'IRM utilise un champ magnétique puissant et des ondes radio pour créer des images détaillées du corps. Cela permet à votre médecin de poser un bon diagnostic. 

Traitements 

Entorse cheville Traitement naturel

On parle du protocole R.I.C.E. : Repos, Ice (glace), Compression, Élévation. Plus de détails ci-dessous : 

  • Du repos. Oui, on stoppe les activités physiques ;) c’est très important et ça vous assure une guérison plus rapide, sans complications. 
  • De la glace : appliquée peu de temps après la blessure, la glace empêchera une grande partie de l'inflammation de se produire. Le premier jour, vous devez appliquer de la glace pendant 20 à 30 minutes, trois à quatre fois par jour. Ensuite, appliquez de la glace toutes les trois ou quatre heures pendant les deux jours suivants.
  • Ne pas mettre de poids sur la zone blessée.
  • Port d’un appareil orthopédique ou une attelle pour soutenir la cheville. Il est possible que des béquilles vous soient prescrites afin que vous n'ayez pas à porter votre poids sur la cheville blessée.
  • Utilisation de bandes de compression. 
  • L'élévation (maintenir la zone blessée aussi haut que possible) aidera le corps à absorber le liquide qui s'est infiltré dans les tissus.
  • Sur avis médical, la prise d’analgésiques anti-inflammatoires réduira la douleur et combattra l'inflammation.

Votre médecin peut vous dire de ne pas toucher à votre cheville blessée jusqu'à ce que la douleur disparaisse. Pour les entorses légères, cela peut prendre une semaine à 10 jours, tandis que les entorses plus graves peuvent prendre jusqu'à plusieurs semaines voire des mois pour guérir.

Vous allez pouvoir réaliser des exercices de maintien de la souplesse et de la force une fois que l’enflure aura disparu et que vous pourrez marcher sans douleur. Consultez d’abord votre médecin, c’est lui qui vous donnera l’aval. 

La chirurgie est une option, mais elle est rarement nécessaire pour les entorses légères ou modérées. Elle est parfois envisagée lorsque les lésions ligamentaires sont graves et qu'il y a des signes d'instabilité, ou lorsque la blessure ne s'améliore pas avec un traitement non chirurgical. Le type de chirurgie nécessaire dépendra de la gravité de votre entorse de cheville et de votre niveau d'activité. Après l'intervention chirurgicale, la réadaptation est une partie importante du processus de rétablissement. Vous devrez vous rendre à des rendez-vous de suivi réguliers avec votre médecin et faire des exercices de physiothérapie pour retrouver le mouvement et renforcer le muscle de la cheville. Selon l'ampleur de l'entorse de la cheville et le type de chirurgie, la réadaptation peut prendre des semaines ou des mois.

Prévention 

Vous pouvez réduire vos risques d’entorse en :

  • Exécutant des exercices de renforcement, sur les conseils de votre médecin ou d’un psysiothérapeute.
  • Portant des chaussures adaptées, qui vous assurent une stabilité et donnent à votre cheville le soutien approprié. (Les talons hauts ou les chaussures à semelles compensées sont à éviter.)
  • Faisant attention au sol sur lequel vous marchez (attention aux trous !).
  • Si vous pratiquez un sport, échauffez-vous avant de commencer et ralentissez ou arrêtez votre activité lorsque vous vous sentez fatigué. Si vous avez des entorses répétées, le port d’une attelle pendant le temps de jeu peut vous aider.

Malgré toutes ces précautions, les entorses à la cheville ont un fort taux de récidive. En effet, 70% des patients auront des douleurs résiduelles durant les 6 à 24 mois qui suivront l’accident et 50% d’entre eux auront une seconde entorse - certains en auront à répétition. C’est pour cela qu’en complément des moyens de prévention, nous vous suggérons quelques exercices de rééducation, afin de renforcer la stabilisation au niveau de la cheville : Sur ce, portez-vous bien ! ;)

0 commentaires 0

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés