-10% CODE "PREMIERECOMMANDE" -> Satisfait ou remboursé

mal aux talons

5 raisons pour lesquelles vous avez mal aux talons lorsque vous marchez – et comment s’en sortir

Vous essayez de commencer votre journée de travail ou votre jogging mais dès le premier pas vous avez mal aux talons ? La douleur est localisée sous le talon ou juste à l’arrière du pied ? Bienvenue dans l’univers merveilleux d’un tiers de la population française. Nous pouvons cependant nous estimer heureux car c’est près de 40% des américains qui en souffrent d’après l’Association Médicale Américaine de Podologie. De mauvaises chaussures, des mouvements répétitifs ainsi que le vieillissement naturel peuvent être source de douleur aux talons d’après les spécialistes.

 

 

 

Comment soulager ces douleurs souvent contraignantes quand ce n’est pas pire ? En commençant par comprendre d’où elles viennent puis en suivant les conseils de professionnels pour les amoindrir.

 

 

 

La fasciite plantaire – premier syndrome de douleur aux talons

 

La source douloureuse numéro une, se reconnaît par une douleur importante sous votre talon, elle est due à un étirement ou une rupture du fascia plantaire (la membrane fibreuse allant du talon jusqu’au début des orteils via la voute plantaire). Le fascia a pour fonction l’absorption des chocs mais une sollicitation trop intense peut entrainer une inflammation. Sa douleur est particulièrement intense au réveil ou après une longue station assise ou debout.

 

La raison pour laquelle la douleur est si virulente le matin est relativement simple. En dormant et sans sollicitation le fascia retrouve sa position naturelle. Lors du premier pas il est à nouveau étiré ce qui provoque des micro déchirures excessivement douloureuses.

 

Les profils à risque sont donc relativement évidents : une souplesse insuffisante du mollet ou du tendon d’Achille, des chaussures trop plates et sans maintien suffisant de la voute, les pieds plats ou encore une augmentation drastique de l’activité physique sans préparation.

 

Pour vous en libérer vous pouvez prendre des anti-inflammatoires, et déposer une poche de glace sur la zone douloureuse. Une
bonne technique « Do it Yourself » consiste à placer un verre d’eau (ou une petite bouteille en plastique) au congélateur puis de la faire rouler sous le pied. Il est évidemment conseillé d’utiliser des chaussures adaptées et de les renouveler tous les 6 mois. Enfin, vous pouvez réaliser des exercices d’étirement en prévention ou lors des premières apparitions de gêne.

Si la douleur persiste plusieurs semaines, il sera alors temps de prendre rendez-vous avec un podologue afin de mettre en place une
solution plus médicale

 

 

L’atrophie du coussinet adipeux – la pathologie mignonne qui fait quand même peur

 

Lorsqu’on parle de faire un bout de chemin ensemble cela peut être assez long. Et pour cause : nous parcourons près de 160 000 km
lors d’une vie. Il est donc logique que l’usure vous guette à un moment donné, notamment celle de vos amortisseurs naturels (de la même manière que vos semelles de tennis d’ailleurs). Lorsque que les coussinets sous vos talons
s’affinent, la pression sur vos talons augmente. Il en résulte une gêne voire une douleur présente chez une grande partie de la population.

Comment s’en sortir ? Commencez par la procédure habituelle : du repos, de la glace et éventuellement des antidouleurs
(avec modération). Vous devrez également proscrire les talons ainsi que les chaussures planes et favoriser des chaussures ergonomiques. Orientez vous vers des chaussures à talons plus moelleux et essayez de vous mouvoir de manière
douce. Chaque activité avec impacts vous ramènera à la précarité de votre situation alors évitez de sauter.

 

La Tendinite Achilléenne – un cheval de Troie chez les sportifs

 

Le tendon d’Achille est le plus large de votre corps. C’est lui qui connecte votre mollet à l’os de votre talon. L’usure accélérée de votre mollet et de la partie arrière de votre talon peut provoquer une inflammation. C’est souvent le cas chez les surconsommateurs d’activités comme la marche ou la course à pied. Un tendon un peu trop ferme peu également être un facteur
aggravant.

Je vous parle de cheval de Troie dans le titre de ce paragraphe car c’est une blessure particulièrement difficile à traiter définitivement une fois qu’elle est installée.

Comment s’en sortir ? En pratiquant des exercices d’assouplissement de manière à réduire la pression sur le tendon ainsi qu’à
réaligner les fibres. Des massages réguliers permettent également d’acheminer du sang sur la zone douloureuse de manière à la soulager.

Sachez également que plus vous tardez à traiter cette pathologie plus il sera difficile de s’en débarrasser. Nous vous conseillons de
consulter rapidement un podologue sur cette question.

 

 

Fracture de stress – trop loin, trop vite, trop fort

 

Cela partait pourtant d’une bonne intention : vous mettre au sport de manière plus intense, en finir avec cette vie de sédentaire,
caracoler cheveux au vent face à vos résolutions… Et au bout de quelques semaines une douleur intense qui apparaît comme un signe du destin ! Vous n’étiez vraiment pas fait pour ça ? Non. Vous avez sûrement eu les foulées plus grosses que le ventre. Une augmentation trop rapide de l’intensité physique peut entrainer des micro lésions sur n’importe quel os. L’os du talon, de par les chocs répétés qu’il reçoit tout au long de vos journées, est une cible de choix pour les fractures de stress.

 

Comment s’en sortir ? Si vous pensez avoir subit une fracture de stress, il vous faut consulter un médecin qui pourra faire un diagnostique complet grâce à l’analyse de vos symptômes et à de l’imagerie médicale. Cela passe souvent par une inflammation de l’os alors consultez.

 

 

L’arthrite – Vraiment inéluctable

 

Cette douleur est souvent plus localisée au niveau des articulations qui subissent une inflammation. Les pieds plats sont un facteur de risque aggravant. L’usage constant du pied et de ses articulations peuvent avoir un impact durable sur ces dernières. L’arthrite est susceptible également de toucher les os du milieu du pied. Les personnes ayant subit des blessures au talon peuvent souffrir de ce que l’on appelle des arthrites post-traumatiques. Elle est régulièrement liée à une usure du cartilage osseux.

 

Comment s’en sortir ? Procédure habituelle ! Repos et anti inflammatoires pourront vous soulager éventuellement. Une bonne musculature permet de soulager l’articulation en réduisant les impacts qui l’affectent. Souplesse et athlétisme seront donc vos alliés dans ce combat contre la douleur.

Ici encore nous vous recommandons chaudement de consulter un professionnel.

0 commentaires 0

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés