-10% CODE "PREMIERECOMMANDE" -> Satisfait ou remboursé

Fasciite plantaire : douleur des coureurs

Fasciite plantaire : douleur des coureurs

Les personnes qui sont habituées à aller courir ressentent presque toutes la même chose : une douleur au talon. En effet, la course à pied est une activité très physique, qui peut entraîner des tensions dans le corps et des douleurs au niveau des pieds, et notamment du talon. Cette douleur est généralement liée à la fasciite plantaire.

La fasciite plantaire : c’est quoi ?

La fasciite plantaire est la déchirure d'un ligament à la base du pied où il s'attache au talon. Le déchirement cause de l'inflammation, et l'inflammation entraîne la douleur. La douleur se ressent au niveau du bas du talon  et parfois dans la voûte plantaire. 

La fasciite plantaire peut se déclencher si vous courez avec des chaussures usées, ou sur une “nouvelle” surface (par exemple si vous êtes habitués à courir sur de la terre dans un bois et que vous vous mettez à courir sur du béton). 

Le problème, c’est que près d’un million de coureurs sont touchés par cette douleur au talon (fasciite plantaire) chaque année. Et généralement, lorsqu’ils ressentent ces douleurs, ils continuent de courir sans prendre soin de leurs talons. Mais il y a des choses à faire pour prévenir et limiter ces douleurs.

Traitements et bonnes habitudes 

  • se reposer, c’est-à-dire ne pas aller trop courir, éviter de monter des escaliers ou de faire des exercices très physiques qui tirent sur les jambes. Tant que votre fascia est enflammé, n’allez pas courir. C’est très important car si vous continuez, alors l’inflammation ne va pas se résorber et les douleurs vont augmenter.
  • mettez de l’eau dans une bouteille et congelez la. Ensuite, faites rouler votre voûte plantaire sur la bouteille 20 minutes tous les soirs.
  • étirez vous le plus possible! Le matin en vous levant, et dès que vous avez un moment dans la journée, faites des petits étirements d’environ une minute. Les étirements aux mollets, à la cheville et aux orteils vous feront le plus grand bien!
  • portez de bonnes chaussures qui maintiennent votre pied, mais évitez de rester pieds nus pour stabiliser votre talon et votre voûte plantaire.

Si vous suivez ces conseils, alors vous aurez plus de chances d’éviter les douleurs aux talons.

Si vous avez réussi à maîtriser le fasciite plantaire, il faut garder les bonnes habitudes et prendre des précautions pour éviter la récidive.

Il faut :

  • courir sur des surfaces molles, comme les sentiers et l'herbe, et être prudent lorsque vous augmentez votre kilométrage et votre intensité. Si vous augmentez votre rythme de course et sa durée, il faudra impérativement suivre les conseils précédents afin de limiter l’inflammation de vos talons.
  • porter des chaussures adaptées à votre pied. Pour la course bien sûr mais aussi pour la vie quotidienne. En effet, ça vous fera le plus grand bien car vous serez à l’aise dans vos chaussures, et donc le confort limitera la douleur! C’est comme si vous dormiez sur un bon matelas pour préserver votre dos.

Voilà, vous pouvez à présent limiter les dégâts et protéger vos talons. Bien sûr, vous pouvez toujours courir si c’est votre passion, mais prenez des précautions!

Si les douleurs aux talons persistent et que vous ne savez pas si la raison majeure est une fasciite plantaire, consultez un podologue afin d’avoir une analyse plus profonde.

 

 

0 commentaires 0

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés