-10% CODE "PREMIERECOMMANDE" -> Satisfait ou remboursé

Lumbago : quels symptômes ?

Lumbago : quels symptômes ?

Qui n’a jamais ressenti une douleur au bas du dos ? un blocage ? vous empêchant ainsi d’effectuer certains mouvements du quotidien. Cela porte un nom : le lumbago, ou lombalgie qui peut être aiguë (à court terme), ou chronique. Comment réussir à reconnaître les symptômes et se débarrasser rapidement de la gêne occasionnée par celui-ci ? Karl&Max vous dit tout. 

Qu’est-ce qu’un lumbago ? 

Lumbago est un terme général utilisé pour décrire la douleur dans la région lombaire, ou bas du dos. Il s'agit d'une douleur ou d'un inconfort léger à grave dans la région du bas du dos. De gravité variable, allant d'aiguë (c.-à-d. soudaine et grave) à chronique (si elle dure depuis plus de 4 semaines), la lombalgie peut survenir à n’importe quel âge, mais elle est plus courante chez les jeunes qui font un travail physique intense et chez les personnes à l'âge de la retraite.

Quels sont les symptômes du lumbago ?

Si vous souffrez de lumbago, vous pouvez présenter certains ou tous les symptômes suivants :

  • Douleur légère à intense dans la partie inférieure du dos qui se déplace parfois jusqu'aux fesses, à l'aine ou jusqu'à l'arrière de la cuisse. Cette douleur est habituellement aggravée par le mouvement.
  • Une raideur de la nuque, causée par les muscles qui entourent la colonne vertébrale et qui provoquent des spasmes.
  • Difficulté à se pencher en avant et à se pencher en arrière. Encore une fois, cela est causé par des spasmes dans les muscles qui entourent la colonne vertébrale.
  • Il peut y avoir un changement de posture (par ex. se pencher d'un côté) en raison de la douleur intense et des spasmes dans le bas du dos.
  • Il peut parfois y avoir des picotements ou une sensation d'engourdissement dans le dos, les fesses ou le long d'une jambe ou des deux jambes.

Quelle en est la cause ?

Il est très difficile d'identifier la cause exacte du lumbago. Elle peut être causée par diverses affections telles qu'un disque glissant, une scoliose (déformation de la courbure naturelle de la colonne vertébrale), l'ostéoporose (maladie des os fragiles) ou, plus rarement, par des tumeurs ou une infection dans la région rachidienne. Il n'est généralement possible d'identifier la cause exacte d'une lombalgie que dans environ 30% des cas. Rassurez-vous, la majorité de ceux pour lesquels aucune autre cause n'a été trouvée seraient dus à une entorse musculaire, ou même à une simple crise de toux. 

Quels sont les signes avant-coureurs ?

Les principaux signes avant-coureurs à surveiller, justifiant une enquête urgente de la part de votre médecin traitant sont :

  • Incapacité soudaine de contrôler la vessie ou les selles.
  • Une sensation d'engourdissement ou de picotement au niveau du bas du dos, des fesses ou des jambes.
  • Une douleur sourde et douloureuse dans le bas du dos qui s'accompagne d'une diminution de la force ou du volume musculaire dans une jambe ou dans les deux jambes.

Comment diagnostique-t-on le lumbago ?

Dans la majorité des cas, votre médecin généraliste sera en mesure de diagnostiquer le problème sur la base des informations fournies par vous, le patient. Il est rarement nécessaire de prendre des radiographies, des scanners ou des analyses sanguines, à moins que votre médecin ne sente qu'il y a une cause sous-jacente plus grave à la douleur… notamment dans ces deux cas : 

  • Si vous êtes une femme en post-ménopause et que la douleur survient après un effort, il pourrait s’agir d’une fracture vertébrale, provoquée à cause de l’ostéoporose. 
  • Si votre douleur s’étend en haut du dos, vers la mâchoire, le bras gauche ou le thorax, si vous avez des bouffées de chaleur, des sueurs, que vous êtes essoufflé(e), pâle ou si votre douleur apparaît après une grosse chute, il ne faut pas hésiter à contacter le 15 ou le 112. 

Peut-on traiter les lumbagos à domicile ?

symtomes lumbago

Il existe un certain nombre de mesures pratiques qui peuvent être prises à la maison pour réduire les maux de dos. Il s'agit notamment de :

  • L'utilisation d'analgésiques ou de comprimés anti-inflammatoires pour soulager la douleur et détendre les muscles.
  • Contrairement à ce que vous pensez, et même si cela vous soulage, rester allongé sur votre lit n’est pas recommandé. Il faut rester actif. Il est donc important de continuer votre vie dans les limites de votre douleur, pour restaurer la fonction musculaire. 
  • L'exercice en douceur est bénéfique, en particulier la baignade dans une piscine chaude.
  • Développer une bonne posture et avoir une chaise ferme et de soutien. Votre plan de travail / bureau doit être à la bonne hauteur. 
  • Se reposer et dormir sur une surface très ferme et plate (certaines personnes dorment même sur le sol !).

Le lombalgie ou mal de dos est très rarement causé par une maladie grave et se redresse habituellement en quelques jours ou quelques semaines, alors essayez de ne pas trop vous inquiéter ou vous énerver à ce sujet, même si on peut comprendre votre frustration par rapport à l’handicap que cela engendre. Ce ne sera que passager. 

Mais si mon lumbago est chronique ?

Le lumbago chronique est défini comme un mal de dos qui persiste depuis plus de trois mois, et évidemment ce type de douleur aura un effet sur votre vie. Il est difficile de déterminer quel type de traitement convient le mieux aux maux de dos chroniques, mais une gamme de traitements sera probablement appliquée dans l'espoir que l'on réussira à soulager la douleur. Malheureusement, certains patients ne parviennent pas à trouver un soulagement durable des douleurs dorsales chroniques pour un certain nombre de raisons.

Les traitements qui peuvent être utiles comprennent la physiothérapie, un programme d'exercices gradués, des séances chez le kinésithérapeute et la natation. Le massage peut également être une bonne alternative. 

Evolution et prévention du lumbago

Les perspectives pour les personnes souffrant de lombalgie sont bonnes à condition qu'un traitement précoce soit recherché et que le patient reste aussi actif que possible.

La grande majorité des gens naissent avec une colonne vertébrale en bonne santé, qui continue à se comporter héroïquement tout au long de la vie moyenne, malgré le fait qu'elle soit très souvent maltraitée. Il est important de vous tenir bien droit, les pieds bien ancrés dans le sol. Il est bien connu que la faiblesse des muscles du dos et de l'estomac peut contribuer de manière significative au risque de développer des douleurs dorsales. Il est donc essentiel d'entreprendre un programme d'exercices modérés pour renforcer ces muscles. 

La prévention est la clé lorsqu'il s'agit de traiter le dos, car il est souvent trop tard pour essayer de protéger celui-ci après que le dommage a été fait. Pour cela, évitez tout mouvement brutal. De petites attentions peuvent tout changer : par exemple, lorsque vous soulevez un poids, ne penchez pas votre corps en avant, pliez vos jambes en maintenant votre dos bien droit. Ainsi, vous faites travailler vos jambes, pas votre dos. Le dos doit être ménagé dès le réveil, au lever du lit. Oui il y a des façons de se lever de son lit et des exercices de gymnastiques peuvent limiter le risque de lumbago, parlez-en avec votre médecin. Enfin, comme il est préconisé pour tous, pratiquez une activité physique régulière et adaptée et mangez équilibré : cela évite le surpoids qui lui peut engendrer des risques de lumbago. 

Voilà, ainsi si vous avez mal en bas du dos, pas de panique ! Le lumbago est souvent une simple lombalgie aigüe qui ne durera quelques jours et au pire, ne dépassera pas 4 semaines (auquel cas, c’est que c’est une lombalgie chronique). Vous avez différents moyens de vous soulager, avec des méthodes simples et des exercices recommandés par votre médecin. Ceci dit, pour l’éviter, prenez soin de votre corps, faites attention à votre posture, notamment en portant des chaussures adaptées en toute circonstance. Si vous souhaitez quelques conseils d’un masseur-kinésithérapeute, c’est ici que ça se passe ;) : 

Comment soulager un lumbago : 

0 commentaires 0

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés