Phlébite les signes alarmants

Phlébite : les signes alarmants

La phlébite, c’est lorsqu’un caillot de sang se forme et s’installe dans une veine. Ce caillot se forme dans les membres inférieurs, dans une veine superficielle ou une veine profonde. D’où les deux types de phlébites : 

  • phlébite superficielle
  • phlébite profonde 

La différence entre les deux, c’est que la phlébite superficielle ne sont habituellement pas très graves, tandis qu’une phlébite profonde entraîne des conséquences graves comme par exemple une embolie pulmonaire ( quand un caillot de sang se déplace et s’installe dans une artère qui irrigue le sang vers le poumon ).

En France, beaucoup de personnes sont touchées par la phlébite, et malheureusement celle-ci entraîne un peu plus de 30 000 embolies pulmonaires par an. 

Il faut donc être très vigilant, et certains signes permettent de vite se rendre compte que l’on a une phlébite. 

Les signes d’une phlébite 

Certains signes sont avant coureurs, et doivent vous alarmer. Si vous observez ces signes chez vous, n’attendez pas pour aller consulter un médecin, c’est très important ! 

Il existe 3 signes à reconnaître :

  • une forte douleur au mollet lorsque vous marchez mais aussi quand vous le touchez 
  • une sensation de chaleur et de lourdeur au niveau du mollet
  • un important gonflement au niveau du mollet, de la cheville et du pied 

Comme ça, ces trois signes ne paraissent pas si graves, et on pourrait penser à une blessure comme un claquage par exemple, mais pourtant ce sont des signes qui peuvent annoncer une phlébite, et il ne faut surtout pas les négliger. 

Ayez alors le bon réflexe en appelant votre médecin afin d’obtenir un rendez-vous en urgence, ainsi il pourra analyser votre mollet, et établir un diagnostic ainsi que des traitements médicaux. 

Les traitements 

Si le médecin détecte une phlébite, il vous prescrira automatiquement un traitement, car il ne faut pas perdre de temps avec cette pathologie. 

Vous aurez alors deux traitements principaux :

  • porter des bas de contention pendant la journée, et aussi pendant la nuit si votre phlébite est plus avancée 
  • un traitement de médicaments anticoagulants par voie orale ou par injections au niveau du ventre (héparines). Ceci va permettre au caillot de sang de disparaître.

Il y a aussi des habitudes à appliquer, qui ne sont pas des traitements mais qui sont très importants. Par exemple, il faut arrêter de fumer, ou beaucoup diminuer… En effet, la cigarette peut jouer un rôle dans la création des caillots de sang. 

Il est également important de manger sainement, afin de ne pas accumuler de mauvaises graisses qui, elles aussi, peuvent empêcher le sang de bien circuler dans les veines. 

Bien sûr, malgré tout ces traitements, il faut quand même consulter le médecin régulièrement afin d’avoir un suivi optimal et d’éviter les risques. 

Les facteurs de risque 

phlebite symptomes

Évidemment, certaines personnes sont plus susceptibles d’avoir une phlébite :

  • les personnes en situation d’obésité 
  • l’hérédité : si un parent a déjà eu une phlébite alors son enfant aura plus de risques d’en développer une 
  • les femmes sont plus touchées que les hommes
  • les risques augmentent également avec l’âge 
  • les personnes qui fument et qui prennent en même temps des traitements hormonaux comme par exemple une pilule contraceptive 
  • les personnes qui font souvent de longs trajets en avion 
  • les personnes qui portent des pantalons trop serrés au niveau des mollets 

Maintenant vous connaissez les signes alarmants qui peuvent indiquer une possible phlébite, ainsi que les bons réflexes à avoir. Et si vous avez des douleurs anormales au niveau des jambes, des pieds, des talons, faites un tour sur notre blog ou nous référençons un bon nombre de pathologies diverses.

0 commentaires 0

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés